Silawit

1972, Nakorn Srithommarat (Thailande)

Oeuvre ...

C'est durant ses longues errances dans Bangkok que Silawit Poolsawat trouve son inspiration. Ses modéles sont principalement des femmes et des enfants dont expression l’ont profondément marqué et a qui il a demandé de les photographier. L'utilisation de l'acrylique lui permettent de retranscrire ce sens de l'imminence et de la spontanéité, capturant l'expression du modéle qu'il a gravé dans sa mémoire. A travers ses portraits, Silawit offre des instantanés de sa vie et de sa vision saisissante des autres.

Silawit est l'auteur de nombreux portraits, principalement de femmes. C'est en effet chez elles qu'il trouve les visages les plus aptes à communiquer une expression, un sentiment, une véritable sensibilité. Afin d'apporter une approche nouvelle a l'art du portrait, il combine son intuition naturelle en tant qu’artiste avec un style influencé par les techniques occidentales afin de transmettre l'émotions de ses modéles.

A propos de Silawit

Silawit Poolsawat est né dans la province de Nakorn Srithommarat, située dans l’extréme sud de la Thailande. Admis a |'age de 20 ans dans la trés prestigieuse
Université des Beaux Arts de Silpakorn, Bangkok, il y apprend la science des proportions et y acquiert un style graphique sortant de l'ordinaire - concentré sur les émotions plutôt que sur les détails - en opposition avec l'art traditionnel du portrait Thai.

Portant a l'origine une vocation politique ou funéraire dans les civilisations antiques (chez les perses, les égyptiens ou les gréco-romains), le genre du portrait a depuis
connu une importante diversification, notamment grace aux changements intervenus au sein de l'Europe moderne (du 15e au 18e siécle), avec la profération des
portraits commandés par la bourgeoisie grandissante. Les principes humanistes de la Renaissance ont également contribué a cet essor, en plagant l'Homme et son
portrait au centre des thémes abordés par la peinture et la sculpture.

Plus qu'une simple relique du passé, ou une représentation officielle, le portrait de la Renaissance est une véritable profession de foi de I'artiste, qui transmet une partie de son vécu et de sa personnalité dans son oeuvre, en se concentrant notamment sur la retranscription des émotions sur les visages. Au cours des 19ième et 20ième siécle, l'art du portrait s'est émancipé des régles imposées par le passé, s‘engageant a la découverte de nouvelles techniques de représentation, mais aussi dans une approche plus intimiste du genre, libérée de sa pure fonction mimétique. L’apport de la photographie n’est pas a négliger également, puis ce que l'apparition des daguerréotypes dans les pays les plus avancés en Europe a complétement remis en question importance du portrait. Pourquoi peint-on encore des portraits aujourd'hui ?

Tout comme Silawit Poolsawat, de nombreux artistes Thailandais ont étudiés au sein de l'Université des Beaux Arts de Silpakorn. Cette Université, fondée en 1943 par Corrado Feroci, un sculpteur italien commissionné par le gouvernement, fournit une
éducation dans le domaine de Ihistoire des arts et celui des arts visuels équivalente aux plus prestigieuses universités occidentales aux artistes thailandais. Les
étudiants pratiquent les différentes techniques de peintures considérée comme « traditionnelle » en Europe (conventionnelle impressionniste, expressionniste,
abstraite). Difficile pour les jeunes étudiants d’exprimer leur propre sensibilité, alors que tous les genres, narratifs et descriptifs, figuratifs et abstraits, semblent déja
avoir été explorés.

C’est pourquoi des artistes comme Silawit Poolsawat puisent dans leur inspiration asiatique pour donner une nouvelle dimension a l'art du portrait. Son objectif avoué est de renouveler l'art du portrait, ce qu'il achéve par une en s‘attachant a faire ressortir la personnalité du modéle, l'absence de tout détail superflus et une attention particuliére portée a la retranscription d’émotions qui sont éphéméres et intenses, singuliéres et universelles.

98335820 700181144049318 5042717052079439872 n 1

CV artistique et presse

1993 : Exposition d'Art, Faculté des Arts Décoratifs, Section Arts Appliqués, Université Silpakorn, Bangkok, Thailande

2004 : “GLASS”, Exposition de Sculpture, Plankton, Jatujak, Bangkok, Thailande

2006 : “Human”, Exposition de Sculpture, Art de Queer, Jatujak, Bangkok, Thailande

2007 : “Change”, Exposition, Galerie Hof-Art , Bangkok, Thailande

2008 : “Sexy Fatty’, Exposition, Grand7, Jatujak, Bangkok, Thailande

2009 : “Aesthetics of Body’, Exposition commune, Silom Galleria, Bangkok, Thailande

2010 : ‘The Great King”, Exposition, Grand7, Jatujak, Bangkok, Thailande

2011 : Exposition privée, Private Gallery, Monaco, Monaco,

2011 : Salon Art3G, Salon d’Art (27.000 visiteurs), Palais des Expositions, Nice, France

2012 : Salon Art Madrid, Salon d'Art (38.000 visiteurs), Pabellén de Cristal of the Casa de Campo park, Madrid, Espagne

2014: Salon Eurantica, Salon d'Art (47.000 visiteurs), Palais des Expositions, Bruxelles, Belgique

2015 : “Expressions urbaines”, Exposition d’artistes du monde entier, Institut culturel Magrez, Chateau Labottiére, Bordeaux, France

Restez informé via notre newsletter